"Non à la disparition des associations "

lundi 27 mai 2013
par  André Bellon

Plate-forme inter associative "Non à la disparition des associations "

Samedi 8 juin de 9h 30 à 17h

Journée de préparation de la semaine d’action du mois de septembre

Une plate-forme inter associative s’est constituée le 26 mars autour d’un appel "non à la disparition des associations", avec 3 objectifs : faire connaître le caractère inacceptable des situations engendrées par le plan de rigueur, rappeler le rôle indispensable des associations citoyennes pour le renforcement de la cohésion sociale, le développement de l’activité et de l’emploi et la préservation des droits fondamentaux, se mobiliser pour peser sur les choix de l’État et des collectivités en matière de financement, de réglementation et de participation citoyenne.

La plate forme s’est réunie à nouveau le 18 avril et a décidé d’organiser une semaine d’action, du 14 au 22 septembre 2013 autour de ces objectifs.

Une journée de travail aura lieu le :

samedi 8 juin de 9h 30 à 17h à la FNFR, 1 rue sainte Lucie, 75015 Paris

afin de préciser les objectifs et l’organisation de cette semaine d’action et voir comment celle-ci peut se traduire en termes d’information et de dynamiques territoriales.

Ce temps s’adresse en particulier à tous ceux qui souhaitent entreprendre ou participer à une action au mois de septembre, aux signataires de l’appel, mais aussi à tous ceux qui souhaitent contribuer, de façon individuelle ou collective, à donner une voix aux associations citoyennes et à rendre visible aux yeux de l’opinion leurs difficultés et leurs actions.

Merci de confirmer votre participation par retour de mail auprès de olivier@associations-citoyennes.net en précisant, si vous rejoignez cette démarche, votre organisation votre ville et un téléphone.

Proposition de déroulement :

- 9h 30 Tour de table de présentation

- 10h Rappel des objectifs de la journée et informations sur la signature de l’appel

Débat sur le pourquoi de cette action : quels enjeux en réponse à la situation et aux menaces, quelles opportunités, au nom de quelles valeurs ?

- 11h 00 Proposition d’organisation de la semaine d’action (restitution du travail préalable du comité de pilotage pour préparer la journée) : objectifs, à qui on s’adresse (élus et autres acteurs au niveau local ou régional, État, élus et fédérations d’élus au niveau national), positions proposées, idées d’actions possibles et propositions formulées par les signataires de l’appel.

- 11h 20 Travail en 3 groupes pour discuter de ces propositions, les compléter et modifier

- 12 h 00. Restitution des travaux du groupe et débat général

- 13h Pique-nique convivial sous forme d’auberge espagnole en partageant ce que chacun aura apporté

- 14h 00 Débat : comment agir ensemble avec d’autres partenaires (partis, syndicats, collectifs) et avec les coordinations associatives aux différents niveaux ?

- 14h 45 Débat : quels besoins en accompagnement des initiatives locales : quels intervenants, quelles informations, quels documents, quel accompagnement en termes de communication.

- 15h 30 Organisation de la plate-forme : élargissement du comité de pilotage et du groupe de coordination, modalités de travail et d’information souhaitées.

- 16h 15 Fin des travaux

Pour plus d’info :

Téléphone : 07-70-98-78-56

contact@associations-citoyennes.net

http://www.nondisparitionassociations.net/


Commentaires

À signer ! Présidentielle NON - Constituante OUI

PNG - 3.8 ko

Remplaçons en 2017 l’élection présidentielle par l’élection d’une assemblée constituante !


Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko