Une nouvelle vassalité

jeudi 31 décembre 2015
par  Association pour une Constituante

André Bellon, Une nouvelle vassalité, Mille et une nuits, 2007, 224 pages.

Une nouvelle vassalité

Présentation

« J’ai vécu, pour ma part, le moment historique des années 1980 à un bon poste d’observation. Douze ans député, puis deux ans président de la commission des Affaires étrangères à l’Assemblée nationale, j’ai pu analyser les gestes, les déclarations, les attitudes de nombreux acteurs importants de ce moment de rupture, avant et après 1983.

Si j’ai décidé d’écrire cet ouvrage, ce n’est pas pour expliquer une fois de plus les nouvelles relations sociales, économiques ou politiques construites au cours des années 1980. C’est pour décrire comment des esprits de gauche, pourtant préparés avant 1981 à une explosion de liberté, se sont lentement mais sûrement soumis à une nouvelle suzeraineté qui perdure aujourd’hui. Nous, élus des années 1980, sommes collectivement coupables d’avoir participé à un jeu politique perverti. Combien exprimèrent-ils leur réprobation d’une politique contraire aux principes affichés ? Que sont devenues les moeurs politiques et les principes républicains censés les régir ? Et la liberté de penser ? Les citoyens ont trop vite et trop bien intégré l’idée qu’aucune autre politique n’est possible. Il fallait se soumettre au nouvel ordre mondial.

Certains jugeront le terme de vassalité excessif. Il m’arrive de le trouver trop faible. Voici ma modeste contribution à l’histoire politique des années 1980. »
A.B.


.

Commentaires

À signer ! Présidentielle NON - Constituante OUI

PNG - 3.8 ko

Remplaçons en 2017 l’élection présidentielle par l’élection d’une assemblée constituante !


Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko