La guerre économique et la guerre des prix entraînent fatalement celle de l’alimentaire.

mardi 27 mai 2014
par  René Chaboy

La guerre économique , la guerre des prix entraînent fatalement celle de l’alimentaire.

Texte/Doléance de René Chaboy


***



La guerre des graines passera sur France 5 : le 27 Mai prochain .

C’est dans ce contexte de guerre remontant de nos assiettes jusqu’aux semences que l’association Lien en pays d’OC vous invite à son Assemblée Générale le Samedi 31 Mai à partir de 9h à Caylus 82160 salle des associations 15 avenue du père Huc . Entrée médiathèque.

N’hésitez pas à venir nous rejoindre, nous commencerons à préparer « Les Etats Généraux de la souveraineté alimentaire citoyenne coopérative » qui auront lieu dans le village en Novembre 2014. voir le programme
http://www.lienenpaysdoc.com/

Caylus un village étape dans une région à découvrir

De 14 h à 15h : petite balade proposée dans et alentours du village

Le programme de l’AG : Rapport d’activités , perspectives 2014-2015, présentation du rapport financier et budget prévisionnel 2015 . Election du Conseil d’Administration et du Bureau.

Mieux connaître le travail évolutif de l’association Lien en Pays d’OC
Dès 1994, l’association Lien en Pays d’OC s’est engagée à informer des scandales alimentaires. Voir son historique sur le site

http://www.lienenpaysdoc.com/ dans contact.

Après de nombreuses années de résistance voici le constat :

Les scandales alimentaires sont les conséquences du système basé sur les guerres permanentes qui semblent ne pas avoir de fin, d’où la disparition du vivant et de ceux qui travaillent à sa revalorisation. Pour garder le pouvoir spéculatif , les lobbys gouvernent un système qui divise ( rien de nouveau pour le pouvoir de règne sans fin ) . Les maîtres de cette stratégie des guerres permanentes éliminent leurs ennemis . Les filières de la culture alimentaire en biodiversité sont leurs ennemis, celui qui veut dominer le monde aujourd’hui le fait avec l’alimentation. Mais quelle stratégie développe ces maîtres de la division ?

Cet article peut nous éclairer

8 Mai Commémoration de la paix en Europe 10 Mai : fin de l’esclavagisme ?

La première guerre mondiale ne fut que la suite logique, largement prévisible, de la « grande expansion coloniale » et de la course à l’hégémonie entre puissances impérialistes.

14 pays africains contraints par la France à payer l’impôt colonial pour les "avantages" de l’escalavage et de la colonisation. L’alimentation, un véritable succès, l’alimentation une véritable invasion lire la suite sur

http://www.lienenpaysdoc.com/index.php?option=com_content&view=article&id=532:-esclavagisme-colonialisme-imperialisme-trois-etapes-mises-en-perspective-dans-cette-analyse-des-conflits-mondiaux-&catid=13:agenda&Itemid=59#.U3S-0XyKC71

La culture américaine envahit nos assiettes, ( certains la perçoivent comme l’anti-culture, auraient-ils vraiment tort ? )

Ce sera le but de notre Assemblée Générale : préparer ensemble « Les Etats Généraux de la souveraineté alimentaire citoyenne coopérative » qui auront lieu dans le village de Caylus en Novembre 2014 en toute conscience de l’actualité mondiale.

Quelques pistes seront proposées pour continuer dès à présent la résistance et, pourquoi pas, préparer une offensive organisatrice de réflexion coopérative afin de nous libérer ensemble de l’esclavagisme de consommation que « cette puissance culturelle » inculque dans nos territoires.

Organiser notre défense et notre culture coopérative alimentaire économique dans nos villages sera le but de notre Assemblée Générale le 31 Mai à Caylus à partir de 9 Heures , votre présence contribuera à élargir notre réseau de producteurs, de consommateurs et d’intermédiaires-médias.

Nous vous attendons pour vous joindre à cette réflexion coopérative.

René Chaboy pdt de l’association Lien en pays d’OC

Secrétaire de l’Office de Tourisme pluricommunal de Caylus

Membre du Conseil de Développement Pays Midi Quercy « Conseil de Développement du Pôle d’Equilibre Territorial et Rural actuellement en cours d’organisation ».


Commentaires

Logo de BIZEAU Claude
lundi 2 juin 2014 à 18h44 - par  BIZEAU Claude

La politique agricole de demain sera, je l’espère élaborée par un gvnt démocratique issu des nelles institutions pour lesquelles nous combattons. On pourrait remettre à ce moment là la discussion de la politique agricole française. Mais, puisque vs l’évoquez, je voudrais faire une remarque.La France a perdu son industrie. Mais elle avait jusqu’à maintenant, une agriculture et des industries agro-alimentaire, les plus performantes d’Europe.Or cette agriculture est, elle aussi, en déclin.Refuser le Marché transatlantique est une nécessité.Maintenir une agriculture performante l’est tout autant.Peut-on le faire en refusant toute innovation technique au nom du principe de précaution ? (l’interdiction des OGM est peut-être la plus belle victoire de l’obscurantisme sur la science depuis Galilée) Si vous ouvrez une entreprise industrielle en Allemagne, type "ferme des milles vaches", vous êtes un entrepreneur innovant.En France, un criminel dont i lest bon et bien de vandaliser les installations.La conséquence, c’est que demain, peut-être, il nous faudra acheter notre lait en Pologne.Bien sûr, on piourra toujours montrer des vaches de Salers aux touristes chinois qui visiteront le Cantal, et leur vendre très cher du St Nectaire fermier. Mais, nous, nous irons acheter au supermarché, du Lerdamer fabriqué en Roumanie.

Logo de Hadjadj Robert
mercredi 28 mai 2014 à 19h39 - par  Hadjadj Robert

le 8 mai, fête de l’Union européenne, or la majorité a refuse de participer a cette fête !
10 mai fin de l’esclavagisme ? Ou, au Nigeria ? Au Soudan ? En Arabie Saoudite ? Au Qatar ?

Site web : Robert HADJADJ

À signer ! Présidentielle NON - Constituante OUI

PNG - 3.8 ko

Remplaçons en 2017 l’élection présidentielle par l’élection d’une assemblée constituante !


Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko

Constituants, comment les élire ?

Révolution française : souveraineté populaire et commis de confiance

Suite à l’émission du 18 novembre dernier animée par Louis Saisi et Michel Ezran sur Radio Aligre, l’historienne Florence Gauthier répond aux (...)


Commune de Paris : l’élection des mandataires du peuple. 26 mars 1871

Par Florence Gauthier, historienne, Université Paris 7 – Diderot.
L’échec militaire du Second empire, à Sedan, provoqua l’insurrection de Paris et (...)


Cercle de Guéret - Contrôle et révocabilité des constituants

Le 29 novembre 2011, pour la préparation de la réunion publique à Romainville , le Cercle de Guéret avait déjà évoqué l’objet de cet article avec le (...)


Cercle de Bourges - Comment élire les Constituants ?

La Constituante.
Quel mode de scrutin ? Quel corps électoral ? Quelles incompatibilités définir ? Quelles conditions d’éligibilités au mandat de (...)


Comment créer une Assemblée Constituante et comment désigner les citoyens Constituants ?

Dans le cadre de notre débat sur le mode d’élection des constituants, Francis Lenne nous donne ci-dessous ses propositions.
***
Comment créer une (...)


Les règles d’élection des constituants

Dans le cadre de notre réflexion sur le mode d’élection des constituants, Laurent Loty nous donne ci-dessous ses propositions.
***
Les règles de (...)


Election des constituants. Il est interdit d’interdire ….

Dans le cadre de notre réflexion sur le mode d’élection des constituants, Pascal Geiger nous donne ci-dessous ces réflexions.
***
Il est interdit (...)


Élire une Constituante : Contribution du cercle de Montpellier

Dans l’ignorance de la situation politique qui permettra de convoquer une assemblée constituante, il nous a semblé qu’il faut d’abord affirmer (...)


Mettre en œuvre une Assemblée Constituante

Nous avons appelé depuis longtemps à une réflexion et à des propositions quant aux modalités d’élection des constituants. Le texte ci-dessous de (...)


Comment désigner les constituants, un point de vue.

Une Constituante aura, par définition, pour tâche l’écriture d’une nouvelle Constitution et sa soumission au peuple pour approbation ou révision. (...)


La Constituante : Pourquoi ? Comment ?

Le pourquoi d’une Constituante a déjà largement été développé sur ce site. mais il mérite d’être toujours plus rappelé tant il s’agit d’une Révolution dans (...)


Tunisie : quel mode de scrutin pour la Constituante ?

Après un premier forum “Pour une assemblée nationale constituante”, le 23 février 2011, la Faculté des Sciences Juridiques Politiques et Sociales de (...)


De Gaulle et le processus d’une Assemblée Constituante

© Archives de l’Assemblée nationale - photo René Hélier
L’une des finalités de l’Association pour une Constituante est de proposer des modalités (...)


Une illustration du processus constituant

Dans le cadre de ses travaux, l’Association pour une Constituante vous présente une illustration des premiers jours de la Constituante, réalisée (...)


Election des constituants

Une Assemblée constituante ne peut être que le renouveau de la souveraineté populaire. Elle remettra donc fondamentalement en cause la situation (...)