Rencontre avec le Président de l’Assemblée des départements de France

mercredi 4 septembre 2013
par  Association pour une Constituante

Mardi 27 août 2013, André Bellon, Président de l’Association pour une Constituante (APUC), et Christian Berthier ont rencontré Claudy Lebreton, Président de l’ Assemblée des Départements de France (ADF) au siège de celle-ci. Cette rencontre a permis de présenter l’APUC et les travaux qu’elle mène depuis plusieurs années sur la démocratie, en particulier la démocratie locale. Les prises de position de l’ADF sur les conséquences des lois et projets « territoriaux » ont, tout particulièrement, donné lieu à des analyses et des travaux de la part de l’APUC. La rencontre a permis de les approfondir dans le contexte actuel.

En particulier, il s’agissait de bien comprendre la perspective ouverte par l’ADF depuis 2009 de la réunion d’États Généraux des collectivités locales. Celles-ci ne sont pas que des « territoires » et des « administrés » mais des collectivités humaines vivantes mandatant leurs élus pour répondre à leurs besoins à différents niveaux.

Tout particulièrement, la discussion a porté sur le thème de la citoyenneté qui, en France, a une base historique très ancienne dans les communautés locales et dans la création des départements dès l’origine de la République pour en garantir l’unité.

Cette rencontre, qui s’inscrit dans une période d’intense transformation des institutions et des financements sur le plan local, devrait permettre d’approfondir les travaux déjà engagés et les contacts que l’APUC a initiés avec nombre d’élus locaux.


Commentaires

À signer ! Présidentielle NON - Constituante OUI

PNG - 3.8 ko

Remplaçons en 2017 l’élection présidentielle par l’élection d’une assemblée constituante !


Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko