Appel à voter "NON" au référendum du 7 avril en Alsace (donnez votre signature sur pouruneconstituante@yahoo.fr )

vendredi 15 mars 2013
par  Association pour une Constituante

Electeurs du Bas Rhin et du Haut Rhin, ce 7 avril nous VOTERONS NON à un « référendum » et appelons à signer cet Appel

Un Referendum
• Qui supprime vos départements
• Eloigne les élus des électeurs
• Réduit radicalement les pouvoirs de vos assemblées élues
• Réduit les solidarités nationales.

C’est à juste raison que chaque jour de nouveaux élus alsaciens, des sections des organisations politiques, syndicales, associatives se réunissent et découvrent de nouvelles raisons de refuser le texte qui vous est proposé.
C’est pour cela que les véritables promoteurs de cette contre-reforme sont obligés de se dévoiler, d’invoquer des « logiques supérieures » et une Europe qui tarde vraiment à convaincre même une simple majorité des citoyens, des artisans, des commerçants, des salariés.
Ce n’est pas une question de « gauche », de « droite » ou de religion. C’est une question de souveraineté républicaine et de défense des conquêtes acquises depuis la fondation des communes et des départements en 1790. Il s’agissait alors de rompre avec le pouvoir des rois, des nobles et notables non élus et d’établir la supériorité des assemblées élues.
C’est pourquoi chaque guerre a vu des tentatives de supprimer ou de domestiquer ces assemblées, d’en reprendre les conquêtes et de rétablir un pouvoir d’en haut.
C’est ce dont il s’agit, par l’appel à la création d’une ‘Collectivité Territoriale d’Alsace’ par fusion du Conseil Régional d’Alsace, du Conseil Général du Bas-Rhin et du Conseil Général du Haut-Rhin.
Votre résistance croissante est aussi la cause du pesant silence que gardent les grands médias nationaux sur ce vote – Vote qui ne saurait s’appeler « referendum » terme que toutes les constitutions réservent à des enjeux nationaux. Il y a entre eux un pesant consensus pour éviter un débat national dans un contexte de crise sans solution.
Pour éviter même un débat au sein des grands partis qui ferait apparaître les véritables promoteurs du rétablissement des « provinces » d’antan : les sommets de l’Union Européenne et de la haute finance. Cela ne résoudra ni les problèmes du chômage, ni ceux du travail frontalier.
Au contraire, dans un espace plus vaste, la concurrence entre artisans, commerces, salariés, chômeurs, etc serait accrue et les solidarités nationales abaissées au plus bas.
Il s’agit d’une attaque politique brutale des acquis d’égalité, d’unité et d’indivisibilité de la République, et contre les droits sociaux.
C’est la même politique poursuivie depuis des années qui supprime les moyens propres des communes et départements, les contraint à réduire les services publics et les emplois locaux alors que c’est à ce niveau qu’étaient réalisés la plus grande partie des investissements utiles à la population.
Si le oui l’emportait, l’Alsace serait progressivement diluée dans un « espace rhénan » sans contrepartie politique. Les droits du travail, de l’artisanat, du commerce seraient « adaptés » sous la pression d’une concurrence accrue.
Particulièrement démagogique est l’argument du coût de vos élus. Dans leur grande majorité, ils ne sont pas rémunérés et leurs délibérations sont publiques car c’est de vous qu’ils tiennent leurs mandats.
Il n’en n’est pas ainsi des conseils d’administrations privés qui les remplaceraient.
Leurs membres sont rémunérés et tenus au secret des affaires. Ils sont les obligés de leurs créanciers. Chacun a eu connaissance des pressions exercées sur les élus par des intérêts privés.
Il n’y a pas trop de villes et de villages. Nous sommes en très grande majorité attachés à la proximité de nos élus et à la possibilité de les sanctionner, si besoin est.
En réalité, il s’agit d’utiliser l’Alsace comme un laboratoire pour faire éclater la République et créer des "euro-régions". Puis de poursuivre la même entreprise de démolition dans d’autres territoires français dans les mois et années à venir.

Tous les citoyens français sont concernés et ont les yeux sur les électeurs alsaciens.

Electeurs du Bas Rhin et du Haut Rhin, ce 7 avril nous VOTERONS NON à ce « référendum » et appelons à signer cet Appel.

signez sur pouruneconstituante@yahoo.fr

Commentaires

Logo de Jean-Pierre Alliot
mercredi 27 mars 2013 à 09h20 - par  Jean-Pierre Alliot

Je soutiens l’appel à voter Non au référendum du 7 avril en Alsace.
Jean-Pierre Alliot

Logo de DPVRS-27
mardi 19 mars 2013 à 15h02 - par  DPVRS-27

Je soutiens l’appel à voter Non au référendum du 7 avril en Alsace

À signer ! Présidentielle NON - Constituante OUI

PNG - 3.8 ko

Remplaçons en 2017 l’élection présidentielle par l’élection d’une assemblée constituante !


Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko

Constituants, comment les élire ?

Révolution française : souveraineté populaire et commis de confiance

Suite à l’émission du 18 novembre dernier animée par Louis Saisi et Michel Ezran sur Radio Aligre, l’historienne Florence Gauthier répond aux (...)


Commune de Paris : l’élection des mandataires du peuple. 26 mars 1871

Par Florence Gauthier, historienne, Université Paris 7 – Diderot.
L’échec militaire du Second empire, à Sedan, provoqua l’insurrection de Paris et (...)


Cercle de Guéret - Contrôle et révocabilité des constituants

Le 29 novembre 2011, pour la préparation de la réunion publique à Romainville , le Cercle de Guéret avait déjà évoqué l’objet de cet article avec le (...)


Cercle de Bourges - Comment élire les Constituants ?

La Constituante.
Quel mode de scrutin ? Quel corps électoral ? Quelles incompatibilités définir ? Quelles conditions d’éligibilités au mandat de (...)


Comment créer une Assemblée Constituante et comment désigner les citoyens Constituants ?

Dans le cadre de notre débat sur le mode d’élection des constituants, Francis Lenne nous donne ci-dessous ses propositions.
***
Comment créer une (...)


Les règles d’élection des constituants

Dans le cadre de notre réflexion sur le mode d’élection des constituants, Laurent Loty nous donne ci-dessous ses propositions.
***
Les règles de (...)


Election des constituants. Il est interdit d’interdire ….

Dans le cadre de notre réflexion sur le mode d’élection des constituants, Pascal Geiger nous donne ci-dessous ces réflexions.
***
Il est interdit (...)


Élire une Constituante : Contribution du cercle de Montpellier

Dans l’ignorance de la situation politique qui permettra de convoquer une assemblée constituante, il nous a semblé qu’il faut d’abord affirmer (...)


Mettre en œuvre une Assemblée Constituante

Nous avons appelé depuis longtemps à une réflexion et à des propositions quant aux modalités d’élection des constituants. Le texte ci-dessous de (...)


Comment désigner les constituants, un point de vue.

Une Constituante aura, par définition, pour tâche l’écriture d’une nouvelle Constitution et sa soumission au peuple pour approbation ou révision. (...)


La Constituante : Pourquoi ? Comment ?

Le pourquoi d’une Constituante a déjà largement été développé sur ce site. mais il mérite d’être toujours plus rappelé tant il s’agit d’une Révolution dans (...)


Tunisie : quel mode de scrutin pour la Constituante ?

Après un premier forum “Pour une assemblée nationale constituante”, le 23 février 2011, la Faculté des Sciences Juridiques Politiques et Sociales de (...)


De Gaulle et le processus d’une Assemblée Constituante

© Archives de l’Assemblée nationale - photo René Hélier
L’une des finalités de l’Association pour une Constituante est de proposer des modalités (...)


Une illustration du processus constituant

Dans le cadre de ses travaux, l’Association pour une Constituante vous présente une illustration des premiers jours de la Constituante, réalisée (...)


Election des constituants

Une Assemblée constituante ne peut être que le renouveau de la souveraineté populaire. Elle remettra donc fondamentalement en cause la situation (...)