Cercle de Grenoble (38)

mercredi 12 septembre 2012
par  Association pour une Constituante

Le Cercle local de Grenoble (38) vous accueille pour ses prochaines réunions.

Cercle de Grenoble
Responsable :

M. Michel Garand

37 place Saint-Bruno 38000 Grenoble
Courriel : michel.garand (at) gmail.com
Téléphone fixe : appeler sur le portable
Téléphone portable : 06 88 63 12 81

Commentaires

Logo de Michel Garand
dimanche 7 avril 2013 à 12h57 - par  Michel Garand

Créer un Arc Républicain pour élaborer une feuille de route

Qui peut parvenir (et comment) à créer une forme d’arc républicain de Dupont Aignan à Mélenchon en passant par la droite et le centre républicain, Bayrou par exemple et le courant du PS favorable à la 6 ème République un moment incarné par Montebourg ?

Sur la méthode il me semble qu’il faudrait obtenir l’appui d’intellectuel influents, Par exemple, Il est dommage qu’au cours du débat entre Stiegler et Todd sur Médiapart la question d’une constituante n’ait pas été évoquée. Il y a une sorte de "pudeur" qui fait que peu d’intervenants ayant "pignon sur rue médiatique" osent clairement annoncer la couleur, à part ceux du Front de gauche, et encore pas toujours !
Il ne fait évidemment pas laisser le Front de Gauche seul sur ce terrain car c’est faire le jeu de ceux qui ne veulent pas entendre parler de constituante., et de mon point du vue ce n’est même pas rendre service au Front de Gauche. Le plus grave, c’est surtout ne pas rendre service à la cause défendue. Il n’est d’ailleurs pas certains du tout que cette stratégie de "captation" du sujet soit celle du Front de Gauche, en tout cas surement pas de tous ses membres ou sympathisants, ce qui rend donc possible , du moins je je crois, un élargissement au delà des frontières actuelles du Front de Gauche.

Un appel tout azimut "d’intellectuels" issu d’un accord sur la manière d’enclencher le processus, sur une véritable feuille de route serait important pour faire que la question ne soit plus médiatiquement un champ que les média semblent vouloir réserver au Front de Gauche, dans le but en fait de tuer la question, ce qui ne sert personne, pas même le Front de Gauche.

Pour obtenir cet appel, il faut tout abord partir d’une proposition fédératrice

Il faut donc proposer une manière d’enclencher le processus ... sans préjuger des résultats de ce processus, sinon rien ne sera possible : comment ? :
- proposer une constituante qui ne soit pas l’Assemblée Nationale ... ce qui veut dire un premier référendum pour refonder la République passant par une question de ce type : "êtes-vous favorable à l’élection d’une assemblée constituante dont l’objectif et la compétence unique sera de proposer une nouvelle constitution que le peuple aura à adopter au cours d’un deuxième référendum". Avec la question serait proposé un calendrier, l’institution des règles d’un débat national et les modalités de campagne. L’Assemblée adopte le texte d’une nouvelle constitutions, lequel est soumis au peuple par référendum.

Si l’on veut sortir de la nasse, il ne faut pas débattre, avant d’avoir obtenu une constituante, sur le contenu de la future constitution, il faut même rassurer les tenants de la 5 ème république en leur disant qu’ils pourront défendre une 5 ème bis, et la faire ratifier par le peuple. Pour nous qui sommes contre la 5 ème , c’est le risque que nous devons prendre, celui de la voir ressortir des urnes à peine amender !

N’est-ce pas à nous à mettre en forme ce projet de feuille de route vers une refondation républicaine, et aller d’abord le négocier auprès de tous ceux qui sont disposés à oser le débat, appuyer par des "intellectuels" afin de créer cet arc républicain qui se chargerait de promouvoir la méthode définie et le calendrier arrêté.

C’est le moment. En tout cas il faut ne pas laisser le Front de Gauche seul le 5 mail

Pour le 5 mai, je ferais bien cette proposition, dont l’association pourrait avoir l’initiative : pourquoi ne pas organiser par exemple 3 cortèges qui se retrouveraient place de la République, trois cortèges portant trois thématiques différentes mais conduisant à la même conclusion ; refonder la république

- Première thématique :redonner au peuple le pouvoir budgétaire, à la fois sur les institutions européenne d’une part et d’autre part sur l’oligarchie financière, problématique où se retrouve les questions d’évasion fiscale et les affaires actuelles qui vont d’ailleurs s’amplifier et s’élargir si l’on en croit ce que nous annonce Mediapart de leurs futures révélations.

- Deuxième thématique :une représentation du peuple plus juste et efficace  : les modes de scrutin, la proportionnelle, le rôle des corps constitués, le poids et les responsabilités du parlement, les découpages électoraux etc .. ce qui est dans l’actualité avec les sujets en cours : cumul des mandats , Alsace, mais aussi la question de la séparation des pouvoirs, le rôle de la presse et la défense de la liberté d’informer e au regard du droit de savoir, tout ceci peut aussi mobiliser et justifier de revoir la Constitution et les modalités d’un fonctionnement démocratique,

- Troisième Thématique :la République sociale, évolution du droit et la question de l’égalité entre citoyens ce qui fait débat sur la répartition des pouvoirs et du fruit de la richesse produite entre le capital et le travail. dans l’actualité on retrouve l’ANI, le pouvoir des salariés dans l’entreprise / aux actionnaire, les licenciements boursiers, le droit syndical ...

Au lieu d’afficher des appartenances à des mouvements politiques, les trois cortèges afficheraient d’abord les thématiques, et chaque citoyen en fonction de sa sensibilité par rapport à l’une des trois thématiques défilerait dans l’un des cortège pour en fin de compte rejoindre les deux autres cortèges place de la République : symbole : c’est la République refondée qui peut s’attaquer de front aux trois thématiques

Logo de Michel GARAND
lundi 8 octobre 2012 à 00h38 - par  Michel GARAND

Le cercle de Grenoble est en cours de création, il a besoin de s’étoffer, puisque j’en suis à ce jour le seul membre. Je ne doute pas qu’il y ait à Grenoble des républicain(e)s et démocrates convaincus qu’il nous faut changer de République. J’espère les rencontrer pour que nous puissions ensemble œuvrer pour une constituante.

Quand André BELLON m’a demandé quelle photo ou image choisir pour illustrer le cercle de Grenoble, j’ai tout de suite pensé à la Fontaine des 3 ordres érigée pour commémorer le centième anniversaire des évènements pré-révolutionnaires de l’été 1788 à Grenoble, évènements dont l’enchaînement conduira à 1789.

Sur les 4 faces de la colonne, qui supporte les 3 personnages représentant les 3 ordres, sont rappelés ces évènements.

Sa face Est porte la mention :
« A la gloire des Trois Ordres du Dauphiné
Aux représentants
Qui ont les premiers
Affirmé
Les droits de la nation
Et préparé
La Révolution française, 1788
La ville de Grenoble, 1888
Monts sacrés d’où la France
Vit naître le soleil avec la liberté.
André Chénier
 »

Sur sa face nord, les mentions :
« Edits de mai 1788
8 mai, Résistance du parlement de Grenoble
12 mai, Protestation du Conseil de la ville
30 mai, Envoi des lettres de cachet, manifestations publiques
7 juin, Intervention des troupes, journée des tuiles »

Sur sa face ouest, les mentions :
« 14 juin 1788, le conseil de Grenoble prépare et organise la réunion de Vizille
Les trois ordres jurent de rester unis pour le triomphe de la justice
Ils proclament que l’impôt ne peut être légalement établi que par le consentement des peuples réunis en assemblée nationale »

Sur sa face sud, les mentions :
« 21 juillet 1788, l’assemblée révolutionnaire de Vizille réclame la convocation immédiate des États Généraux
10 septembre, assemblée légale de Romans
5 mai 1789, ouverture des États Généraux
20 juin, serment du jeu de paume »

Cet enchaînement reste à méditer, de la résistance du parlement et du conseil de la ville en passant par le soutien populaire, (la journée des tuiles) au serment des représentant des 3 ordres de rester unis, un an avant celui du jeu de paume, sans oublier l’affirmation que le vote de l’impôt et donc la maîtrise budgétaire est une des conditions de la souveraineté des peuples., Tout est là pour nous indiquer quels sont les passages obligés pour conduire un changement constitutionnel :

S’appuyer sur des corps constitués avoir le soutien du peuple, du peuple au sens large sans sectarisme, être clair sur les principes de souveraineté.

Je ne doute pas que la métropole grenobloise aient de nos jours encore en son sein des femmes et des hommes qui, bien que d’horizons partisans divers, soient déterminer à se réunir pour ensemble redonner un souffle à la République.

D’horizon divers, comme les 3 personnages qui du haut de la colonne en appellent ensemble à un ordre nouveau respectant la justice. Si chacun veut pouvoir demain défendre sa diversité, les 3 ont bien compris qu’il leur fallait ensemble poser la règle du jeu qui permettent les débats de demain, débats indispensables à l’émergence de l’intérêt général.

Sans les 3 ordres réunis, sans une bonne "conduite de Grenoble" pour manifester le soutien populaire, sans un cahier de doléance, les Etats généraux réclamés au pouvoir royal auraient-ils pu se réunir en 1789 ?

En 2012, 2013 ..., sans regrouper tous ceux qui quel que soit leur engagement partisan veulent restaurer la République, sans inviter largement le peuple à s’exprimer, sans ouvrir un cahier de doléance clair, comment espérer obtenir l’élection d’une Assemblée constituante pour une 6 ème République ?

En 2012, 2013 ...en tout Etat de cause il serait bon d’aboutir avant 2017 !

Articles de la rubrique

  • Cercle de Grenoble (38)

À signer ! Présidentielle NON - Constituante OUI

PNG - 3.8 ko

Remplaçons en 2017 l’élection présidentielle par l’élection d’une assemblée constituante !


Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko

Constituants, comment les élire ?

Révolution française : souveraineté populaire et commis de confiance

Suite à l’émission du 18 novembre dernier animée par Louis Saisi et Michel Ezran sur Radio Aligre, l’historienne Florence Gauthier répond aux (...)


Commune de Paris : l’élection des mandataires du peuple. 26 mars 1871

Par Florence Gauthier, historienne, Université Paris 7 – Diderot.
L’échec militaire du Second empire, à Sedan, provoqua l’insurrection de Paris et (...)


Cercle de Guéret - Contrôle et révocabilité des constituants

Le 29 novembre 2011, pour la préparation de la réunion publique à Romainville , le Cercle de Guéret avait déjà évoqué l’objet de cet article avec le (...)


Cercle de Bourges - Comment élire les Constituants ?

La Constituante.
Quel mode de scrutin ? Quel corps électoral ? Quelles incompatibilités définir ? Quelles conditions d’éligibilités au mandat de (...)


Comment créer une Assemblée Constituante et comment désigner les citoyens Constituants ?

Dans le cadre de notre débat sur le mode d’élection des constituants, Francis Lenne nous donne ci-dessous ses propositions.
***
Comment créer une (...)


Les règles d’élection des constituants

Dans le cadre de notre réflexion sur le mode d’élection des constituants, Laurent Loty nous donne ci-dessous ses propositions.
***
Les règles de (...)


Election des constituants. Il est interdit d’interdire ….

Dans le cadre de notre réflexion sur le mode d’élection des constituants, Pascal Geiger nous donne ci-dessous ces réflexions.
***
Il est interdit (...)


Élire une Constituante : Contribution du cercle de Montpellier

Dans l’ignorance de la situation politique qui permettra de convoquer une assemblée constituante, il nous a semblé qu’il faut d’abord affirmer (...)


Mettre en œuvre une Assemblée Constituante

Nous avons appelé depuis longtemps à une réflexion et à des propositions quant aux modalités d’élection des constituants. Le texte ci-dessous de (...)


Comment désigner les constituants, un point de vue.

Une Constituante aura, par définition, pour tâche l’écriture d’une nouvelle Constitution et sa soumission au peuple pour approbation ou révision. (...)


La Constituante : Pourquoi ? Comment ?

Le pourquoi d’une Constituante a déjà largement été développé sur ce site. mais il mérite d’être toujours plus rappelé tant il s’agit d’une Révolution dans (...)


Tunisie : quel mode de scrutin pour la Constituante ?

Après un premier forum “Pour une assemblée nationale constituante”, le 23 février 2011, la Faculté des Sciences Juridiques Politiques et Sociales de (...)


De Gaulle et le processus d’une Assemblée Constituante

© Archives de l’Assemblée nationale - photo René Hélier
L’une des finalités de l’Association pour une Constituante est de proposer des modalités (...)


Une illustration du processus constituant

Dans le cadre de ses travaux, l’Association pour une Constituante vous présente une illustration des premiers jours de la Constituante, réalisée (...)


Election des constituants

Une Assemblée constituante ne peut être que le renouveau de la souveraineté populaire. Elle remettra donc fondamentalement en cause la situation (...)