Tract pour les manifestations du 6 novembre

mercredi 3 novembre 2010
par  Association pour une Constituante

Le 6 novembre, alors que la loi sur les retraites a été votée, une nouvelle manifestation a lieu. Ci-dessous est publié le tract que l’Association pour une Constituante diffuse à cette occasion.
Au dela de ce geste, il est temps de faire le point.

Car, s’il est normal qu’on regarde un mouvement social au travers de son résultat immédiat, ne serait-ce que parce que ceux qiui subissent déjà le plus vont subir encore plus, il faut voir aussi les conséquences plus profondes de cet évènement.
En voici deux particulièrement importantes.

1/ Même si la mobilisation débouche immédiatement sur un échec politique, il y a là une victoire idéologique. En dépit des pressions, des discours des experts, du poids d’une presse quasi unanime, les manifestants, à un niveau de mobilisation constamment élevée, ont refusé le discours de la fatalité, ont rejeté le diktat qui voulait leur faire confondre sacrifice injuste et solidarité. Il y a là confirmation que la chape de plomb imposée depuis des années par un éventail politique assez large, incluant, sous des formes certes différentes, les principales forces politiques, et s’abritant sous les contraintes de la mondialisation, commence à être rejetée.

2/ Conséquence de ce rejet, la légitimité du pouvoir est remise en cause. Si, en effet, le pouvoir, depuis des années, tend à se présenter comme simple porte parole d’intérêts lointains, mal définis, il était néanmoins accepté comme légitime. C’est de moins en moins le cas aujourd’hui et la Présidence de Sarkozy révèle bien la perversion des institutions.

Ces deux éléments conduisent inévitablement à reposer la question du pouvoir et de la légitimité. Sauf à admettre une voie encore plus antidémocratique comme une possibilité, la seule réponse est la réappropriation de la vie politique par son seul possesseur légitime, le peuple. Cette réappropriation passe, comme nous le disons depuis plusieurs années, par l’élection d’une assemblée ad hoc qui, historiquement s’appelle une Constituante. Celle-ci est la réponse rassembleuse, démocratique et pacifique. Elle est, bien entendu, en lien avec le mouvement social puisque c’est justement lui qui en indique la nécessité et c’est lui qui permettra de dépasser le cadre qui enferme un démocratie d’apparence aujourd’hui.

C’est dans cet esprit que nous avons fondé l’Association pour une Constituante après le 29 mai 2005 et surtout après le coup d’État qu’a représenté le traité de Lisbonne. Et c’est le symbole qui peut donner solution politique aux contradictions du moment.

Ci dessous, le tract diffusé le 6 novembre

La loi sur les retraites imposée, la résistance est à l’ordre du jour

Le Parlement s’est aligné sur le diktat gouvernemental qui met fin au droit à la retraite à 60 ans, avec toutes les conséquences qui en découlent. Il a entériné la régression sociale de trop. Il l’a fait contre la volonté des premiers intéressés, rejoints par l’immense majorité de la population, et même contre les promesses électorales de ceux qui gouvernent.
Une fois encore, les députés et sénateurs ont failli. Ils ont renouvelé la forfaiture par laquelle ils ont avalisé le traité de Lisbonne reprenant avec une exactitude à peine recolorée le « traité constitutionnel européen » rejeté par le peuple le 29 mai 2005.

Faudrait-il, tous les cinq ans, voir le peuple humilié par ceux qui sont censés le représenter ?

Il est temps d’en finir avec ce système qui permet, qui favorise même, la réaction politique et sociale dans tous les domaines. Le Président de la République comme les parlementaires ne sont plus légitimes.
Il est temps qu’une nouvelle constitution mette fin à la crise de la représentation politique. Il est temps qu’elle soit élaborée par le peuple lui-même, au travers d’assemblées locales rédigeant les cahiers de doléance et élisant ses représentants au suffrage universel, pour former

UNE ASSEMBLÉE CONSTITUANTE
Association pour une Constituante
13 rue du Pré Saint-Gervais, 75019 Paris
www.pouruneconstituante.fr

Word - 106 ko
Tract 6 Novembre

Commentaires

À signer ! Présidentielle NON - Constituante OUI

PNG - 3.8 ko

Remplaçons en 2017 l’élection présidentielle par l’élection d’une assemblée constituante !


Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko