Doléance pour la sauvegarde du Musée des médailles et antiques

jeudi 11 mars 2010
par  Cercle de Guéret (Creuse)

Buste d’Attis portant le bonnet phrygien, IIe siècle ap. J.-C., Cabinet des médailles de la Bibliothèque nationale de France

Le plus ancien musée de France est menacé de disparition


Depuis plusieurs années, le musée du Cabinet des médailles et antiques est victime d’un manque de moyens criant (système de climatisation des vitrines en panne, éclairage défaillant…) et ne bénéficie d’aucune publicité ni signalétique, tout au plus de vieilles affiches défraichies qui subsistent autour du bâtiment. Malgré les réclamations du public, il n’y a plus de Guide du Musée disponible... Mais le coup de grâce va lui être porté par le projet de rénovation du quadrilatère de la BnF Richelieu s’il est mené tel quel à son terme. Le projet prévoit en effet la disparition de « l’entité Musée » et de ses salles d’exposition, et la mise en réserves des 1.500 œuvres actuellement exposées (sur 550.000), auxquelles le grand public n’aurait désormais plus accès. Sous quel prétexte ? On ne le dit pas.

Le projet de rénovation d’ensemble du quadrilatère Richelieu révèle par ailleurs des insuffisances. La galerie Mazarine, où seraient installées une dizaine d’œuvres, et qui est présentée par la direction comme un substitut au Musée, est prévue dans les plans de l’architecte Bruno Gaudin comme une voie de circulation, non comme un musée (dont l’espace serait de toute façon insuffisant pour accueillir toutes les œuvres). Le coût d’un aménagement muséal de cette galerie dite pompeusement « Galerie des trésors » n’est de toute façon pas inclus dans le budget du projet Richelieu.

D’autre part, la Salle ovale, de l’architecte Jean-Louis Pascal, a été présentée comme le cœur du projet et sa mise en valeur est supposée justifier la disparition de l’escalier d’honneur... de Pascal ! Pourtant, à ce jour, aucun contenu ne semble avoir été prévu pour cette salle de 1.000 m2, malgré le manque de place dont se plaignent tous les départements de la BnF – Richelieu. Ne serait-ce pas un lieu possible pour le musée ? D’autres solutions sont envisageables, à commencer par le maintien du Musée dans son emprise actuelle, à savoir la majestueuse salle des colonnes, conçue à cet effet par Pascal, la salle dite du Grand Camée, la salle de Luynes, et moyennant des aménagements, le salon Louis XV. Mais la direction de la BnF a décidé de réserver la salle des colonnes à un autre usage, non encore défini...

Sans même compter avec l’obligation juridique d’exposition liée à une partie des collections (par exemple, la donation du duc de Luynes : 1.000 œuvres, la donation Janzé...), les personnes sincèrement attachées à la préservation et à la mise en valeur du patrimoine ne peuvent se résoudre à la disparition du Musée des médailles et antiques et au saccage de l’œuvre d’un grand architecte.

À la veille du début de travaux très coûteux pour le contribuable, il est inquiétant de constater les flottements, contradictions et vides persistants du projet. Ce qui devait être la rénovation du quadrilatère Richelieu semble en voie de reproduire les errements dans la conception du bâtiment de Tolbiac – dont le fonctionnement engloutit quelque 10 % du budget du Ministère de la Culture – et ses immenses halls surnuméraires dont on ne sait que faire. Comme si la BnF était condamnée à répéter en boucle le même scénario.

Doléance des Citoyen(ne)s regroupés au sein de l’Association pour la sauvegarde du Musée des médailles et antiques.



Commentaires

À signer ! Présidentielle NON - Constituante OUI

PNG - 3.8 ko

Remplaçons en 2017 l’élection présidentielle par l’élection d’une assemblée constituante !


Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko

Constituants, comment les élire ?

Révolution française : souveraineté populaire et commis de confiance

Suite à l’émission du 18 novembre dernier animée par Louis Saisi et Michel Ezran sur Radio Aligre, l’historienne Florence Gauthier répond aux (...)


Commune de Paris : l’élection des mandataires du peuple. 26 mars 1871

Par Florence Gauthier, historienne, Université Paris 7 – Diderot.
L’échec militaire du Second empire, à Sedan, provoqua l’insurrection de Paris et (...)


Cercle de Guéret - Contrôle et révocabilité des constituants

Le 29 novembre 2011, pour la préparation de la réunion publique à Romainville , le Cercle de Guéret avait déjà évoqué l’objet de cet article avec le (...)


Cercle de Bourges - Comment élire les Constituants ?

La Constituante.
Quel mode de scrutin ? Quel corps électoral ? Quelles incompatibilités définir ? Quelles conditions d’éligibilités au mandat de (...)


Comment créer une Assemblée Constituante et comment désigner les citoyens Constituants ?

Dans le cadre de notre débat sur le mode d’élection des constituants, Francis Lenne nous donne ci-dessous ses propositions.
***
Comment créer une (...)


Les règles d’élection des constituants

Dans le cadre de notre réflexion sur le mode d’élection des constituants, Laurent Loty nous donne ci-dessous ses propositions.
***
Les règles de (...)


Election des constituants. Il est interdit d’interdire ….

Dans le cadre de notre réflexion sur le mode d’élection des constituants, Pascal Geiger nous donne ci-dessous ces réflexions.
***
Il est interdit (...)


Élire une Constituante : Contribution du cercle de Montpellier

Dans l’ignorance de la situation politique qui permettra de convoquer une assemblée constituante, il nous a semblé qu’il faut d’abord affirmer (...)


Mettre en œuvre une Assemblée Constituante

Nous avons appelé depuis longtemps à une réflexion et à des propositions quant aux modalités d’élection des constituants. Le texte ci-dessous de (...)


Comment désigner les constituants, un point de vue.

Une Constituante aura, par définition, pour tâche l’écriture d’une nouvelle Constitution et sa soumission au peuple pour approbation ou révision. (...)


La Constituante : Pourquoi ? Comment ?

Le pourquoi d’une Constituante a déjà largement été développé sur ce site. mais il mérite d’être toujours plus rappelé tant il s’agit d’une Révolution dans (...)


Tunisie : quel mode de scrutin pour la Constituante ?

Après un premier forum “Pour une assemblée nationale constituante”, le 23 février 2011, la Faculté des Sciences Juridiques Politiques et Sociales de (...)


De Gaulle et le processus d’une Assemblée Constituante

© Archives de l’Assemblée nationale - photo René Hélier
L’une des finalités de l’Association pour une Constituante est de proposer des modalités (...)


Une illustration du processus constituant

Dans le cadre de ses travaux, l’Association pour une Constituante vous présente une illustration des premiers jours de la Constituante, réalisée (...)


Election des constituants

Une Assemblée constituante ne peut être que le renouveau de la souveraineté populaire. Elle remettra donc fondamentalement en cause la situation (...)