Crise de la démocratie sous contrôle

lundi 11 janvier 2010
par  Association pour une Constituante

Les référendums se suivent et se ressemblent. La Martinique et la Guyane ont voté non de façon significative à un changement de leur statut constitutionnel le 10 janvier 2010.
Bien sûr, nombre de commentateurs expliqueront sans doute, une fois de plus, que le référendum n’est pas un bon moyen. Mais ils se garderont bien de constater que l’accumulation des refus (référendum en Corse, puis dans les Antilles il y a dix mois, référendum sur le traité européen en 2005) a une signification plus profonde que la simple mauvaise humeur.
D’ailleurs, si on admet que les votes systématiquement négatifs signifient un rejet global de la classe politique, donc une sorte d’illégitimité, il serait plus que temps d’en tirer des conséquences.
Mais il y a plus. Les institutions sont la règle de vie ensemble, la règle du jeu politique. Il est urgent de comprendre que cette règle ne peut être modifiée, repensée profondément, que par le seul acteur qui en est souverain, à savoir le peuple. Or, on ne demande –lorsqu’on le demande- l’avis des citoyens que sur des projets clefs en main, à prendre ou à laisser. Les institutions doivent émaner réellement du corps social, donner lieu à des débats préalables, à la désignation d’élus sur la base de ces seuls débats. C’est cela qu’on appelle un processus constituant.


Commentaires

Logo de Olivier Pascault
mercredi 13 janvier 2010 à 17h18 - par  Olivier Pascault

Grand merci à vous et bravo pour avoir fait rappel du référendum qui eut lieu en Corse.
Disposez-vous d’un texte rappelant ce que vous en tiriez comme leçons à l’époque où le ministre de l’Intérieur devenu chef de l’Etat avait pris comme un camouflet sévère... à la mode corse (ita est sans appel) ?
Ce me serait utile et instructif de vous lire sur cette question, car je pronostique un retour de ladite question corse avant 2012.

À signer ! Présidentielle NON - Constituante OUI

PNG - 3.8 ko

Remplaçons en 2017 l’élection présidentielle par l’élection d’une assemblée constituante !


Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko