Mobilisons-nous pour la rédaction des cahiers d’exigences

mardi 29 décembre 2015
par  Association pour une Constituante

L’appel lancé par diverses associations et personnalités pour la constitution de cercles locaux rassemblant les cahiers d’exigences a eu un incontestable écho.
Nous avions, il y a quelques temps, proposé un préambule destiné à présenter l’importance de ces cahiers. Nous le présentons ci-dessous et en pièce jointe. Il n’a évidemment que valeur d’exemple.

***


Citoyens,

Résistance à l’oppression ! Affirmons notre souveraineté !


La démocratie est détruite. D’abandons en compromissions, les pouvoirs publics n’ont plus qu’un rapport théorique avec les citoyens. Les marchés financiers usurpent le pouvoir, tout particulièrement au nom d’une construction européenne qui leur sert de masque. La nature technocratique de cette Europe est apparue au grand jour l’été dernier, avec la mise à genoux du peuple grec qui avait eu l’audace de vouloir affirmer sa souveraineté. L’allégeance des gouvernants aux puissances financières n’arrive même plus à se cacher derrière le mythe grossier de la dette publique.
La destruction méthodique de la démocratie engendre la décomposition de la société française, son effondrement économique, sa perte d’influence internationale. Bien plus, François Hollande nie la souveraineté du peuple français, pourtant inscrite dans la Constitution au profit d’une fumeuse « souveraineté européenne ».
Cette évolution n’a cependant rien d’inéluctable. Les dirigeants ont peur du vote des Français, des assemblées communales et départementales élues dont les budgets sont pillés. Face à l’incurie des classes prétendument dirigeantes, nombreux sont les citoyennes et les citoyens qui n’ont pas renoncé à la République et qui savent que, pour reprendre les termes de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, « le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme : ces droits sont la liberté, la sûreté, la propriété et la résistance à l’oppression ».
Alors que l’état de sclérose avancé de notre système institutionnel est chaque jour plus manifeste, nous ne pouvons attendre autre chose que l’immobilisme ou la crispation autoritaire de ceux qui osent encore se dire nos représentants. C’est donc à nous qu’il appartient d’affirmer haut et fort notre souveraineté, en cessant de laisser penser que ces classes prétendument dirigeantes peuvent légitimement parler en notre nom. En mettant en commun nos analyses, nos propositions et nos initiatives, nous ferons la démonstration que nous pouvons faire société sans avoir à leur prêter allégeance.
C’est pourquoi nous appelons toutes les femmes et tous les hommes de bonne volonté à se réunir le à, afin de participer à la rédaction des cahiers d’exigences, premier acte de la résistance à une oppression devenue insoutenable.


Documents joints

Word - 15.1 ko
Word - 15.1 ko

Commentaires

Logo de André Bellon
samedi 9 avril 2016 à 21h24 - par  André Bellon

La démocratie est avant tout l’expression de la souveraineté populaire. Le peuple français, comme tous les autres peuples a droit à celle-ci. Il ne s’agit en aucun cas de s’opposer aux autres. tel est le sens de l’internationalisme cher à Jean Jaurès. Le mot d’ordre le plus positif serait "vive l’internationale des Constituantes".

Logo de schmilblick 2016
vendredi 8 avril 2016 à 13h07 - par  schmilblick 2016

Pour une nouvelle Constitution strictement française ?
les Brigands, est-ce toujours les autres, c’est à dire les" hors des frontières et sans carte d’identité française " ?
le dernier scandal « panama-papers » qui succède à un nombre incalculable depuis au moins la fin des années 70 à ma connaissance, après la « crise pétrolière » de 1973,( comme toute « crise » ) tendrait à prouver le contraire, il me semble.

Si ce besoin d’une nouvelle constitution se fait de la sorte sentir, c’est bien parce que le cadre dans lequel nous et les jeunes évoluons, dépasse directement ou indirectement les frontières nationales. S’il faut s’inspirer des luttes des peuples du passé, il faut aussi les adapter au cadre d’aujourd’hui dans lequel ils ont envie de communiquer, sans tabou ni haine, pour être à l’écoute de ses nouvelles générations !

Et se moquer royalement de ce qui se passe en dehors des frontières natinales dès l’instant que nous aurons "notre " nouvelle Constitution", c’est se moquer des formes d’exploitation organisée entre pays et même entre continents, c’est donc se moquer du développement durable et des guerres économiques où militaires " pour ou contre les autres " Honnêtement , je ne pense pas qu’on s’en sortira bien ainsi.

Une recherche des convergences avec les autres peuples/ populations me semblent indispensable pour vivre durablement en paix assumée avec les autres et soi-même, et les oligarques comme les autres pouvoirs en place, n’ont pas à imposer leur manière de concevoir les choses sans faire participer directement les populations aux réflexions argumentées, comparées et délibératives en collectivité, foncièrement bienveillant et en toute transparence, au lieu de ficeler les discussions comme ils l’entendent et les écarter quand leurs analyses ne leur conviennent pas, de manière autoritaire, sans aucune explication logique, mis à part celle de céder à la panique., ou de vouloir piétiner l’intelligence. Il ne faut pas "se voiler la face", à nous aussi ! C’est indispensable pou pouvoir travailler ensemble sans relation d’assujettissement ( lois du travail.......) aux personnes " dirigeantes ", mais avec un cadre plus large qui garantisse des droits égaux pour tous, quelques soient ses uniques ou multiples origines, au nom de la Déclaration des droits de l’Homme, dont nous sommes les principaux élaborateurs, mais pas les seuls porte-paroles !
Ne l’oublions pas, SVP, si nous voulons conserver une aura légitime qui nous serve aussi pour le futur ; passons aux actes maintenant pour une constituante du 21è siècle qui nous protège tous des abus de pouvoirs, et malversations, quelque soit leurs natures, tout en laissant du lest à l’imagination et à la participation bienveillante des autres comme pour soi-même dans les décisions, même différents de nous en apparence et qui aille de l’avant, sans être scotché(e)s par le passé !

Logo de HUGUES
mardi 5 janvier 2016 à 10h00 - par  HUGUES

Si je partage à 100 % vos idées, pour le plan d’action, je ne suis pas tout à fait d’accord.
D’abord j’éviterai tout blabla et n’indiquerai que des faits : (ex)
- vote des français sur l’Europe en 2005 piètiné
- Vote blanc ignoré.
- ...
- ...Indiquons toutes les promesses non tenues et cela depuis des décennies.
- ...
Voila des faits qui sont faciles à lire et qui nous remémorent les actions de "Nos politiques"
Par ailleurs, ces derniers, verront leur pédigrée s’afficher. Ils ne vont pas aimer si par ailleurs on les classes par nom., mais que pourront-ils y faire puisque c’est la vérité.


Il faut maintenant se faire connaitre, oui mais comment.
Faisons un coup d’éclat afin que la presse (qui est malgré tout à la solde de la finance ou du pouvoir), parle de nous.
- Essayons de rendre exhaustive la liste ci dessus et par toutes les voies possibles, diffusons la auprès de tout nos contacts et faisons une pétition aux niveau national qui marque.
- Par ce site, n’est-il pas possible d’organiser un référendum à la portée de tous les Français afin de contrecarre des décisions politiques ?


Comment faire adhérer un maximum de personne :(la constituante est un outil, pas un projet). A l’heure du réchauffement climatique et d’une catastrophe prévisible, nous français par exemple nous pourrions dire : soyons les premiers et les leaders à appliquer une économie durable (Voir mon blog sur "Vers une vrai économie". En effet, quand on veut gérer une équipe, il faut la motiver, lui donner du corps et pour cela se fixer un objectif ambitieux.


Le terrorisme, la misère et la pollution sont les trois enfants de Madame la finance et de Monsieur le Politique.
Cette famille maudite est le fruit d’une "science" qui n’en est pas une puisque construite de toute pièce par les hommes. Mais elle est face à une réalité qui est la nature contre laquelle on ne peut rien,

Logo de Troy1
lundi 4 janvier 2016 à 05h20 - par  Troy1

1815-2015 : 200 ans tous ronds !... Bien sûr, depuis 15 ans, la France ne vivait plus vraiment en "démocratie", sous les dictatures successivement du Directoire, du Consulat et de l’Empire !...Mais ce système disparu depuis l’Antiquité avait besoin de s’aguerrir aux souffrances de l’Histoire !... La Liberté en "développement durable" a dû beaucoup apprendre ... voire s’apprendre à elle-même !...Ce n’est que dans les années 1990 qu’enfin a surgi "l’outil" qui pouvait permettre à la Démocratie Directe de devenir institutionnelle !... C’est Internet et ce n’est pas encore gagné !...

C’est même souvent perdu , comme début janvier 2015 où une bande de martyrs cagoulés ont assassiné la bande au "Grand Duduche" ( Cabu ) , héritière de Victor Serge et de la Bande à Bonnot !... Des flics se faisant tuer pour des anars, Auguste Blanqui a failli ressusciter !...

Exigeons donc de savoir dans quel monde nous vivons : "l’extrême urgence" n’est qu’un artifice pour masquer la guerre civile !... Et que le peuple réclame donc le "Prix du Sang" : depuis 1793 , "les brigands triomphent " et il est plus que temps que celà cesse !...

À signer ! Présidentielle NON - Constituante OUI

PNG - 3.8 ko

Remplaçons en 2017 l’élection présidentielle par l’élection d’une assemblée constituante !


Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko